Nouvel An Persan

Nowruz, nouvel an que se partagent les peuples de la route de la soie depuis des millénaires, annonce l’arrivée du printemps, des jours nouveaux et célèbre la joie, la paix et l’humanité rassemblée.

 

15h30 – Lecture Théâtrale

Les Porteurs d’eau

11 mars 2001 : Les Talibans détruisent les deux Bouddhas de Bâmiyân, en Afghanistan. Le même jour basculent la vie d’un porteur d’eau à Kaboul et celle d’un exilé afghan entre Paris et Amsterdam.

Mise en scène – Clara Bauer
Texte de Atiq Rahimi 
Avec Marie Elisabeth Cornet, Jesus Dupaux, Pako Ioffredo, Laurent Natrella, Daniel Pennac, Ximo Solano
Musique originale – Alice Loup
Collaboration artistique et lumière – Ximo Solano
Costumes – Zolaykha Sherzad (Zarif Design)
Assistante à la mise en scène – Margot Simonney
Direction de production – Christophe Piederrière
Production Compagnie MIA / Le 360 Paris Music Factory

16h30 – Court Métrage

Qurut – Recette d’un mets qui pourrait disparaître

Qurut – Recette d’un mets qui pourrait disparaître” : ce film a été réalisé par la réalisatrice afghane primée Shahrbanoo Sadat. Le film montre comment le changement climatique affecte tout le monde et partout. Il a été lancé au Festival du film de Rome en octobre et est maintenant diffusé dans le monde entier. Le court-métrage de Shahrbanoo Sadat, qui utilise des images sépia et une musique rappelant les films muets, suit une famille traditionnelle de bergers afghans alors que les femmes traient les moutons et les chèvres, et passent par le long processus de fabrication du fromage. Sobre et ironique, le film montre les liens intrinsèques entre le climat, l’agriculture, l’élevage, l’alimentation et les traditions.

 

Cette lecture théâtrale et ce court-métrage vous sont offerts par :

Musique

Le 21 mars en soirée, deux concerts pour un tarif unique

19h30  – Rusan Filiztek

Chants et mélodies d’Anatolie et de Mésopotamie, Rusan Filiztek aime utiliser le nom ancien de ces régions berceaux de civilisations qui ont forgé tant de cultures et de formes musicales dont les peuples d’aujourd’hui ne sont que les héritiers. Rusan Filiztek est kurde de Diyarbakir mais cela ne suffit pas à le qualifier en tant qu’artiste. Depuis de nombreuses années, il a tissé de nombreux liens amicaux précieux avec des musiciens turcs, arméniens, grecs qui lui ont permis d’enrichir son répertoire. À ce répertoire, le musicien ajoute des compositions personnelles.

21h30  – ATINE – Mélodies Persanes

Cinq musiciennes (Aïda Nosrat, Sogol Mirzaei, Saghar Khadem, Christine Zayed, Marie-Suzanne de Loye) se rencontrent et, ensemble, font se rencontrer la poésie persane du XIXe siècle, la tradition musicale iranienne et un instrumentarium métis – voix, tar, qanun, percussions et viole de gambe. Tout s’emmêle, les héritages et la création, les racines et les jeunes pousses, la révérence et l’audace. D’ailleurs, Atine signifie « rencontre » en persan.

Crédits Jeff Le Cardiet

MAIS AUSSI AU 360

DANS LE RESTAURANT …

Le Safran – Exploration culinaire autour de l’Or Rouge

POP-UP SHOP

La designer originaire de Kaboul Zolaykha Sherzad, fondatrice de l’entreprise sociale Zarif Design présentera ses créations inspirées par des traditions locales et artisanales.