MADELEINE & SALOMON

JAZZ FOLK MÉDITERRANÉEN

2 février à 20h30 – Le 360

« En 2016, Madeleine & Salomon publiaient leur premier disque, A Woman’s Journey, une collection subtile de chansons évoquant le féminisme et le statut de la femme. Nina Simone y côtoyait Janis Joplin, et leurs textes étaient interprétés par deux artistes chevronnés. À la voix, on retrouvait Clotilde Rullaud, alias Madeleine, chanteuse et flûtiste aux influences hétéroclites, du jazz aux musiques tsiganes, et instigatrice de projets pluridisciplinaires audacieux – on peut voir en ligne des extraits de son diptyque (film et performance) XXY, suite pour musiciens et danseurs. Deuxième moitié du duo, Alexandre Saada prenait, lui, les traits de Salomon. Pianiste et compositeur de musiques de film, à la fois minimaliste et sensible, il partage avec sa collaboratrice un goût pour l’improvisation comme un langage et une conversation.
À sa sortie, A Woman’s Journey avait été largement salué par la presse. Dans Politis, Lorraine Soliman qualifiait cette formation d’« un des plus beaux duos de jazz de ces dernières décennies ». Six ans plus tard, Madeleine & Salomon confirment le jugement de notre collègue. Avec Eastern Spring, ils s’affirment comme un duo inédit, toujours inattendu, et effectivement d’une grande beauté. Au-delà du jazz, leur musique remet en question les frontières entre les genres et les styles. Dans ce disque, il est encore question de décortiquer un répertoire, de l’apprivoiser et d’en faire la matière d’une expérience à deux, faite d’échanges, de rencontres et d’explorations. (…)
C’est dans ces transitions entre ambiances et sensations que Madeleine & Salomon brillent, se transformant en orfèvres dans l’art de la suite. On colle, on lie, on malaxe, on embrasse, en osant même parfois des intrusions dans des univers a priori bien éloignés. Une chanson iranienne qui se fond dans une interprétation vibrante du poème d’Allen Ginsberg, Howl. Un art du dialogue, d’une liberté folle. »  Pauline Guedj – POLITIS

« Une voix, un piano et beaucoup, beaucoup d’émotion. D’où naît-elle ? De l’entière sincérité nichée dans la voix bouleversante de Clotilde Rullaud (Madeleine) et le jeu à l’unisson d’Alexandre Saada (Salomon), bien sûr. Mais aussi du nouveau répertoire, composé de pop songs orientales datant des années 60 et 70. Traduites, restaurées, ravivées par le duo, elles font passer un souffle très pur à faire pleurer le plus aride désert d’Arabie. » Louis-Julien Nicolaou – TELERAMA – 4T

LINE-UP
Alexandre Saada · piano
Clotilde Rullaud · chant, flûte

ACTUALITÉ DISCOGRAPHIQUE
Eastern Spring / Septembre 2022 / Tzig’art / Socadisc

LIENS & RÉSEAUX :
Site web
Instagram

Ouverture des portes 30 minutes avant le concert.

JEUDI 2 FÉVRIER 2023 - 20H30