Châabi

Chanteur, joueur de mandole et compositeur de châabi algérien, Kamel El Harrachi est un héritier légitime de cette musique populaire d’Alger, son père, Dahmane El Harrachi, en étant un des symboles. S’il perpétue et enrichit la splendeur de son nom, il est également encouragé par les avis sincères de maîtres exigeants tels qu’Amar Ezzahi. Avec déjà trente ans de carrière derrière lui, le chanteur a fait du châabi une musique actuelle et intemporelle. Le titre de son nouvel album, « Nouara », peut se traduire par « Qu’est-ce que tu es belle ! » C’est un chant d’amour et d’espoir adressé à l’Algérie, vêtu des somptueux arrangements de Kamel qui concilient tradition et modernité.

 

Kamel interprète un chaâbi qui parle de l’amour, de l’exil et de la liberté, de la vie et des gens, tout en restant fidèle aux styles et aux mélodies. Par son talent il emmène le public à la découverte de ce blues algérien.

Le Parisien

 

Distribution :

Kamel El Harrachi – Chant

Nabil Mansour – Tar

Farouk Benyoucef – Piano 

Farhat Bouallagui – Violon

Philippe Soriano – Contrebasse

Sidali Oudabe – Banjo

Mourad Amrani – Derbouka

 

© Laurent Hermouet

Le Festival Au Fil des Voix

Créé en 2008, le festival Au Fil des Voix s’est imposé comme le rendez-vous incontournable des grandes voix du monde. Au cœur de l’hiver parisien, il constitue une véritable plateforme de création et de diffusion. En mettant à l’honneur les pratiques vocales et instrumentales du monde, il convie chaque année le public à un voyage musical au travers de nouvelles sonorités venues des quatre coins du monde, à la rencontre de l’altérité culturelle.

Grandes voix emblématiques, artistes confirmés mais aussi jeunes talents, le festival Au Fil des Voix donne à voir sur scène une sélection des nouvelles productions discographiques de l’année, repoussant toujours un peu plus les frontières musicales. Oscillant entre héritage culturel et création du temps présent, chaque projet amène, à sa façon, d’étonnants souffles de modernité.