© Frank Loriou

Maloya

Icône du maloya, ce blues réunionnais à trois temps, Christine Salem incarne parfaitement dans son chant cette musique née de la terre, des douleurs et de l’Histoire. Parce qu’elle déteste la routine, l’artiste a choisi pour cheminer avec elle dans l’album « Mersi » le violon virtuose du compositeur, arrangeur et chef d’orchestre Frédéric Norel pour accompagner les percussions de son île. Loin, pourtant, d’une juxtaposition artificielle de deux univers qu’a priori rien ne relie, l’ensemble sonne naturel, créant cette terre nouvelle, née de l’imaginaire de Salem : un monde hybride, bâti sur la liberté qu’elle laisse à chacun de ses musiciens.

 

Rare voix féminine du Maloya, ce blues hérité des esclaves, elle en est aussi l’une des plus abruptes, par son timbre grave et androgyne, son flow ensorcelé et ses textes à l’amertume rageuse.”

France Info

 

Distribution :

Christine Salem – Voix, Guitare, Percussions

Seb Martel – Guitare

Anne Laure Bourget – Percussions

Jacky Malbrouck – Percussions

Frédéric Norel – Violon

Le Festival Au Fil des Voix

Créé en 2008, le festival Au Fil des Voix s’est imposé comme le rendez-vous incontournable des grandes voix du monde. Au cœur de l’hiver parisien, il constitue une véritable plateforme de création et de diffusion. En mettant à l’honneur les pratiques vocales et instrumentales du monde, il convie chaque année le public à un voyage musical au travers de nouvelles sonorités venues des quatre coins du monde, à la rencontre de l’altérité culturelle.

Grandes voix emblématiques, artistes confirmés mais aussi jeunes talents, le festival Au Fil des Voix donne à voir sur scène une sélection des nouvelles productions discographiques de l’année, repoussant toujours un peu plus les frontières musicales. Oscillant entre héritage culturel et création du temps présent, chaque projet amène, à sa façon, d’étonnants souffles de modernité.