© Cécil Mathieu

Bruno Angelini Open Land Quartet « Nearly nothing, almost everything »

Nouvel album
Label La Buissonne

DISTRIBUTION
  • Bruno Angelini · Piano, compositions
  • Régis Huby · Violon, violon ténor, électronique
  • Claude Tchamitchian · Contrebasse
  • Edward Perraud · Batterie, percussions

Un voyage musical inspiré par des poètes minimalistes du monde entier.

Après les albums Instant Sharings et Open Land (titre éponyme de la formation du pianiste), le quartet aux fortes personnalités musicales de Bruno Angelini, lauréat du prix coup de coeur 2018 de L’Académie Charles Cros, revient avec un troisième opus Nearly nothing, Almost everything, un voyage musical inspiré par des poètes minimalistes du monde entier.

« La poésie m’accompagne depuis longtemps, notamment la poésie minimaliste à laquelle je suis de plus en plus sensible. Aérée, souvent ancrée dans le présent, plutôt allusive que métaphysique, elle est un miroir dirigé vers notre quotidien, ainsi que vers la nature qui nous entoure et nous aide à prendre conscience de leur beauté.
Ces poésies m’invitent aussi à cultiver mon monde intérieur, plutôt que de chercher des bonheurs furtifs par le biais de la consommation, de la gesticulation. Par extrapolation, je ressens qu’elles sont alignées sur mes réflexions citoyennes: savourer, prendre soin de la nature ; repenser nos besoins et s’engager dans une processus de décroissance, afin de préserver la terre et de partager équitablement avec les plus démunis.
C’est pour toutes ces raisons que j’ai décidé de consacrer cette nouvelle création musicale à des poètes minimalistes du monde entier : William Carlos Williams, Martine Audet, Chandak Chattarji, Lydia Vadkerti-Gavornikova, Saleh Diab, Rati Saxena, Masaoka Shiki… » – Bruno Angelini

VENDREDI 11 NOVEMBRE - 20H30